Quels textiles pour peau sensible ?

Feb 21, 22

Qu'on ait la peau un peu délicate ou plutôt réactive voire carrément allergique, avoir une peau “sensible” est une gestion quotidienne de tout ce que nous mettons en contact avec notre peau. 

 

Je me permets de dire “nous” parce que je fais partie de ces femmes qui ont la sensibilité à fleur de peau… Rien d’étonnant, d'après mon dermatologue, 50 % des femmes et 40 % des hommes connaissent ce type d’irritations.   

 

A force de boutons, de démangeaisons, fort désagréables nous devenons des champions de la vigilance. 

 

Nos produits de beauté sont choisis à la loupe. Choisis minutieusement puis testés sur une petite surface avant de se donner le feu vert pour se tartiner complètement.  Dans la salle de bain, nous traquons plutôt les produits sans alcool, sans parfum, 100% naturel ou/et certifiés bio, ou des formules hypoallergénique, ou des marques qui développent des produits formulés pour les peaux sensibles. 

 

Quid de notre dressing ?

 

A vrai dire, nos vêtements peuvent aussi être source d’inconfort. Et c’est particulièrement vrai lorsque nous faisons du sport. La combinaison “chaleur + transpiration + frottement” est évidemment tout à fait propice au déclenchement d'irritations.

 

Difficile pourtant de faire des généralités. Chaque personne a son “terrain d’inconfort”. 

 

Vous pouvez être sensible à une matière textile précise. C’est tant mieux parce que, dans ce cas,  il suffit de bannir de votre garde-robe la matière responsable. 

 

Mais vous pouvez aussi être sensible à une substance utilisée dans la transformation de la fibre en textile. 

C’est là que les choses se corsent.

 

Impossible à identifier en lisant les étiquettes de composition des vêtements …   

 

Dans le tissu, pas mal de composants peuvent-être sources d'irritations, allergènes voire même toxiques

 

Voici quelques pistes pour choisir des vêtements plus adaptés aux peaux sensibles.

 

  1.  1. Au contact de l'épiderme : préférer une fibre naturelle 

 

Les fibres naturelles (produites à partir de plantes, d’animaux ou de minéraux) n’ayant pas subi de transformation chimique sont potentiellement plus adaptées aux peaux sensibles. 

 

Le coton, la soie, le lin, le chanvre, … sont des matières appréciées par les peaux sensibles

 

A l'inverse, les fibres chimiques (dans lequel on retrouve les fibres artificielles et surtout les fibres synthétiques) qui sont transformées chimiquement ne seront pas à privilégier.

 

Pas évident de s’y retrouver entre fibre naturelle et chimique, vous en saurez plus ici “c’est quoi une fibre naturelle" ou pourquoi préférer des fibres naturelles aux fibres synthétiques ? 

 

  1. 2. Choisissez des matières respirantes

 C’est essentiel : choisir une matière textile qui ne va pas favoriser la transpiration.

 

Là, pas de doute, certaines matières font transpirer

 

C’est le cas des matières synthétiques toutes issues de la pétrochimie, donc du plastique. Mieux vaut s’abstenir de porter du polyester, du polyamide (nylon), de l’acrylique et de l’ élasthanne (le Lycra, le Spandex) qui vont favoriser la transpiration. De fait, la transpiration peut accentuer les démangeaisons sur les peaux fragilisées.

 

Pour cette raison, on privilégiera à nouveau les vêtements en fibre naturelle. Mieux, on s’intéressera surtout aux fibres textiles qui offrent des propriétés thermorégulatrices.

Ces matières thermorégulantes ne favorisent pas le processus de transpiration. 

 

3 fibres naturelles thermorégulatrices

 

La championne : la laine “superfine”

 

La laine est naturellement respirante. 

 

Oui, mais !

 

Toutes les laines ne conviennent pas aux peaux sensibles. On connait tous le problème des laines qui grattent …

Alors, quelle laine pour peaux sensibles ?

 Ce qui est important ce n’est pas que la nature de la laine. Qu’elle soit d’alpaga, de cachemire, de merinos ou d’angora, …  ce qui compte c’est la finesse de la fibre qui la compose

 Pour ne pas piquer ou gratter, le diamètre de la fibre doit mesurer moins de 20 microns. Cette info-là est rarement indiquée sur les étiquettes … mais l’info peut-être obtenue auprès du vendeur ou sur le site des marques.

 Pour avoir une idée, nos cheveux ont un diamètre de 75 microns (de 50 à 100 microns).

La laine merinos a un diamètre de 15 à 25 microns. 
La fine, l’”ultrafine” et la “super fine” merinos ont moins de 20 microns en moyenne. 
Le merinos standard a en moyenne 22.5 mirons.
 
La laine d’Alpaga a un diamètre de 16 à 30 microns.  
La Royal Alpaca, la “super fine” Alpaca ou la Baby Alpaca ont moins de 20 microns en moyenne. 
 
La laine de cachemire a un diamètre de 12 à 30 microns. 
La Baby Cashmere, le cachemire grade A, le cachemire grade B ont moins de 20 microns en moyenne.  
Le cachemire grade C : de 19 à 30 microns.

 

Plus on a une fibre fine, moins la laine a des chances d’être piquante. Et, c’est exact, un merinos ultrafin peut-être plus doux qu’un cachemire grade C … Maintenant, vous comprenez pourquoi.  Si vous souhaitez avoir encore plus de précisions sur les lainages je vous invite à découvrir cet article passionnant de Bonne Gueule.

 

La manière dont est travaillée la maille a de l'influence sur la douceur au contact de la peau … une maille texturée sera moins douce qu'une maille plate. Cela reste aussi une affaire très personnelle.

Tout cela dépend de la sensibilité de la peau de chacun. Certaines personnes n’apprécient pas le contact avec la laine mérinos contre leur peau, d’autres adorent. Il faut tester. 

 

Le lin et le chanvre

 

Moins connues, voici encore deux belles matières textiles naturelles respirantes.  Leur fibre est creuse, comme le poil de mouton.

 

Ces fibres naturelles (la laine “fine”, le lin et le chanvre) offrent l'avantage d'absorber correctement l'humidité et de sécher rapidement (plus rapidement que le coton). 

 

Indispensable pour obtenir des vêtements respirants. Si le vêtement est bien respirant, vous ne vous retrouverez pas mouillé par votre transpiration …

 

Sur ce point, le jersey de chanvre Youmiwi sort en tête du test de Moisture Management que nous avons fait avec La Hogent. 10 matières différentes (8 matières naturelles - chanvre, lin, coton bio, lyocell, … et 2 matières synthétiques issues de grandes marques du sport.) ont, en effet, été évaluées en termes de séchage rapide et effet rafraîchissant.

 

  1. 3. Choisir un tissu textile doux et souple

 

Quand on a la peau sensible, porter un vêtement doux sur la peau est une priorité. Un tissu plutôt rêche risque d’être très inconfortable.

 

Être vigilant au type de matière première n’est, par conséquent, pas suffisant. La manière dont la fibre est travaillée a aussi son importance. Une chemise épaisse en tissu 100% chanvre sera nettement moins douce qu’un t-shirt en jersey 100% chanvre. Le jersey c’est la matière classique des t-shirts.

 

  1. 4. Préférer des teintes claires

 

En effet, une teinte claire veut aussi dire : pas ou peu de colorant utilisé.

Quand on sait que les colorants peuvent être responsables d’irritations, d’allergies voire même pour certains, être toxiques, c’est facile : on évite …

 

  1. 5. Optez pour des coupes respirantes

 

C’est le confort qu’il faut viser avant tout. Une chose est sûre, quand on a la peau sensible, il est préférable d’éviter les frottements.

Choisissez le vêtement bien adapté à votre activité. Le confort, cela reste aussi une question très personnelle.

 

  1. 6. Soyez vigilant avec les matières textiles aux promesses prodigieuses

 

Des propriétés du type “Retardateur de flamme", "anti odeur", “infroissable”, “insalissable” nécessitent le plus souvent des ajouts chimiques.  

A ce jour, il n’existe d’ailleurs pas de certification qui se rapporte exclusivement aux produits chimiques utilisés lors de la transformation des textiles. 

Il existe bien le label Oeko-Tex 100 label international créé en 1992 pour les tapis et autres textiles. Ce label contrairement à ce que son nom donne à penser, n’est pas un label écologique mais bien une certification pour la santé des consommateurs. Il garantit l'absence de substance toxique dans le produit fini. Et ça c’est précieux.

 

Aussi surprenant que cela puisse paraître, je vous dis  “faite attention aux promesses magiques” et en même temps je suis la créatrice d’une marque de vêtements de sport en 100% chanvre "Youmiwi" qui annonce pas mal de promesses … !

C’est vrai mais toutes sont basées sur les propriétés intrinsèques de la plante de chanvre et des tests que nous avons faits à la fois avec la University College Ghent- Hogent Gand et des sportifs pour les valider. 

 

Étant une jeune marque de vêtement écoresponsable, je connais toutes les étapes de production de nos jerseys, du fil à la confection des modèles en passant par les solutions mécaniques ou le lavage enzymatique (par définition naturel) pour adoucir la fibre et vous offrir un textile naturel très agréable à porter.

Etant une petite marque je suis aussi très en contact avec mes clients. Je n’oublierai pas que ma première cliente était une jeune femme sportive de 40 ans qui avait de problèmes d’eczéma et se sentait souvent très inconfortable dans ses vêtements de sport en synthétique. 

 Récemment, j’ai aussi reçu un mail de Thierry: “Véro, as-tu une idée où je pourrais trouver des t-shirts manches longues en chanvre … j'ai des soucis de peau et comme ton manche courte est absolument top, c'est très léger, c'est plus agréable. Vas-tu rentrer cela dans ta gamme ? 

 Pour le moment je n’ai pas encore de manches longues homme dans ma gamme (j’ai conseillé à Thierry de regarder ici) mais je trouvais que cela valait vraiment le coup de vous parler du bien-être que l’on ressent à porter du jersey de chanvre quand on a une peau atopique.

 

Le mot de la fin

Chaque peau est unique, chaque personne a ses particularités.

Cela fait près de deux ans maintenant que certains clients me parlent de leur problème de peau et de leur difficulté à trouver de bonnes matières. J’espère que cet article vous aidera à trouver des matières textiles qui vous conviennent.